Astuces, Home, Vie de freelance

LA meilleure astuce pour être plus efficace ou comment j’arrive à faire autant de choses en plus du boulot

astuce secret pour être efficace et productif

OUI, mon titre est long ! Mais c’est que d’un côté, si je dis juste « LA meilleure astuce pour être efficace », on ne va pas se mentir, ça fait un peu « p*** à clic » mais, en même temps, si je ne le mets pas, on comprend pas vraiment de quoi va parler cet article. Ahhhh comme c’est dur de trouver le bon titre. Nous sommes nombreux à juger sur un titre si on va consacrer du temps ou non à cet article ou ce produit. Il ne faut pas se louper. Bon, ce n’est pas le sujet du jour, bien que çà mériterait carrément un article. Laissez-moi le temps de maitriser l’art du titre et on en reparle dans 15 ou 20 ans, ok ?

Aujourd’hui, j’ai envie de parler d’efficacité. Que ça soit au travail, en tant qu’indépendant, ou juste dans sa vie privée. On rêve tous d’avoir le temps. Alors, pourquoi certains arrivent à avoir un job à temps plein, 3 gnomes qui ont 1000 activités, faire du sport et carrément trouver le temps de pratiquer une passion (genre la couture ou le vélo par exemple), (je ne cite que les deux meilleures passions du monde parce que c’est suffisant). Plus sérieusement, j’entends souvent « mais comment tu fais  ?!? »

astuce secret pour être efficace et productif

Ouaiiiiiis, je vais parler de moi. C’est la seule chose que je maitrise, le reste demande trop d’intervention extérieure qui demanderait de se sociabiliser, ce qui n’est pas une grande passion pour moi. Bon, bref, pour faire un résumé, si vous passez par là sans me connaitre : je suis Margaux (l’info inutile pour cet article). Plus sérieusement, je suis styliste-modéliste de formation. En 2013, j’ai lancé ce blog pour respirer un peu. En janvier 2015, j’ai lancé mon second blog couturedebutant.fr qui, aujourd’hui, est une activité quasiment à plein temps. En septembre 2016, j’ai ajouté ma marque de patron de couture, petitpatron.fr à la liste. En décembre 2016, j’ai quitté Paris pour voyager. Je suis revenue chez papa maman pour pouvoir bouger un max. Depuis, je voyage avec mon sac à dos, mais aussi à vélo. Je prends des cours de Lindy Hop (c’est de la danse), j’apprends enfin l’anglais, je prépare un énorme projet de bénévolat, je monte un second projet professionnel, j’écris sur mes blogs absolument toutes les semaines, je crée entre 2 et 3 vidéos par mois pour ma chaine Youtube, je prépare 7 patrons pour 2018, je reviens juste d’Istanbul et je prépare le Vietnam pour avril. De mai à octobre, je vais voyager à vélo aux Pays-Bas, en Angleterre, en Allemagne et en France. J’ai prévu de faire entre 3000 et 5000 km minimum à vélo cette année. J’ai aussi prévu de retourner en Slovénie en juin, aller au Laos en octobre-novembre, mais j’hésite avec le Japon, j’ai aussi envie de commencer le théâtre d’improvisation et le karaté. Par contre, je déteste bosser plus de 3h d’affilé, je suis madame pause. Je marche 2 à 3 fois par jour (entre 5 et 10 km) pour m’aérer la tête. Je roule à vélo tous les jours dès que le temps me le permet, je fais du fitness le lundi et je dois sérieusement reprendre la natation (j’adore ça). Si on oublie les réseaux sociaux, que je gère par plaisir tout au long de la journée, je commence ma journée de travail à 9h30 et je la termine vers 15 ou 16h au bureau (je refais max 1h une fois rentrée, mais c’est de plus en plus rare), enfin, ça c’est quand je suis en France. Dès que je suis à l’étranger, je bosse 1 à 2h par jour. Ma journée commence toujours par de la lecture puis une balade avant de passer sous la douche. Croyez-moi, je ne sauterai pour rien au monde ma balade matinale ! Bref je passe plus de temps à faire des choses qui me plaisent qu’à « travailler » et pourtant je gagne bien ma vie et j’en fais beaucoup en terme de boulot.

astuce secret pour être efficace et productif

Boite couture Tiger – Ciseaux couture Fiskars Règle japonaise

Vous comprenez mieux pourquoi les gens me demandent souvent « tu fais comment pour faire tout ça ?  » (parce que, oui, je me couche tôt dès que j’en ai l’envie et, croyez-moi, je ne suis pas du genre à faire des nuits blanches, j’aime trop dormir pour sacrifier ce moment de pur bonheur). Il y a 4 ans, je ne faisais rien, je n’avais le temps de rien, je ne gagnais pas ma vie et je trouvais la vie injuste. Puis, un jour, on m’a fait lire La semaine de 4h de Tim Ferriss, un vrai déclic dont j’ai parlé dans mon article « Les 3 livres qui ont vraiment changé ma vie ». Depuis, je prends un plaisir incroyable à lire des livres de développement entrepreneurial, un peu de développement personnel et des livres pour apprendre (en ce moment je lis un super livre, « Wax & co » sur toute l’histoire du wax, le tissu emblématique d’Afrique par exemple). Il y a une astuce qui revient sans arrêt dans ces lectures et témoignages : l’histoire de la boite mail.

Oui, tout ça pour vous parler de mail. Bordel, elle est longue son histoire pour une astuce un peu naze, hein ? Non mais lisez jusqu’au bout, essayez et on en reparle. Par contre on essaie vraiment les gars !

Donc, mon histoire de mail. LE vrai secret pour être efficace et productif, trouver le temps de tout faire, réduire son temps de travail et profiter réellement de la vie, c’est de virer sa boite mail de sa vie. Non, ok, pas totalement. Il faut surtout arrêter d’en être esclave. Que vous soyez en entreprise, indépendant ou tout autre format, croyez-moi, rare sont les professions qui nécessitent réellement d’être connecté en continu.

Etape 1 : enlever la synchronisation automatique de sa boite mail sur ordi et téléphone. Du coup, quand vous avez le temps, vous ouvrez votre boite mail et, là, les mails arrivent. S’il n’y a plus de petit point rouge qui clignote, ni de son qui fuse à chaque fois qu’un mail arrive, vous serez moins distrait. Ne plus se déconcentrer, c’est gagner en efficacité et rapidité. Il faut presque 1 minute pour se reconcentrer à chaque fois qu’on se coupe d’une tâche. Si, toutes les 10 minutes, vous levez la tête pour faire autre chose, vous perdez un temps incroyable sur la tâche en cours.

 

Etape 2 : ne consulter ces mails qu’1 à 2 fois par jour. Si vous pouvez le faire ! C’est dur au début, on est persuadé que le monde s’arrête de tourner si on disparait, sauf qu’il vit bien. Lorsque vous dormez, les mails attendent ? La journée c’est pareil. Et le vrai avantage, c’est qu’en arrêtant de répondre tout de suite, vous arrêtez de dire à vos collaborateurs de travail : « vas-y, je suis à toi ». Du coup, comme le délai de réponse passe de 10 minutes à plusieurs heures, à force, ils vont réfléchir avant de vous envoyer un mail qui dit « yo, dis, on avait dit 9h le rendez-vous hein? » alors que c’est dans la suite d’e-mail qu’il suffit juste de regarder 2 mails plus bas. Les gens prennent les mails pour des conversations instantanées et nous font perdre du temps. Ça parait bête, mais, croyez-moi, c’est génial. Les gens deviennent autonomes car ils n’attendent plus tout de nous. Depuis 4 ans, j’ai viré mes boites mail de mon téléphone (oui ZERO mail) et je n’ouvre ma boite mail qu’1 fois à 10h le matin et parfois à 15h, mais pas tous les jours. J’ai gagné un temps de dingue qui me permet de finir ma journée de travail à 15h ou 16h alors qu’avant, c’était 19h. Ensuite, on ne m’embête plus pour des débilités, quand je reçois un mail, les gens organisent le mail avec toutes les infos et ne me demandent que des choses utiles pour avancer.

astuce secret pour être efficace et productif

Bullet journal Marabout

Etape 3 : respirez ! Vraiment le monde ne s’arrête pas de tourner si vous ne répondez pas dans la minute. En réalité, rares sont les vraies urgences. Pour se donner de l’importance, ou juste par manque d’organisation, tout devient urgent et pourtant… A force de répondre lentement, les gens avec qui vous travaillez vous apprendre à mieux anticiper et ainsi supprimer le concept d’urgence. Ça vient avec le temps bien sûr. Il m’a fallu des années pour y arriver mais, maintenant, j’arrive à dire « non » quand on me parle d’urgence et je ne réponds pas plus vite si le client est pressé, c’est ma règle d’or. Mes clients patrons, eux aussi attendent. Ma règle c’est 24h. Je ne suis pas à leur disposition et je n’ai pas à leur répondre dans la minute. Ce ne sont que des patrons de couture… Parfois certains sont choqués que je réponde au bout de 48h et ne « viendront plus acheter chez moi ». TANT MIEUX, c’est du temps de perdu en moins à leur répondre pour un caprice de rien du tout. Ça parait peut être un peu dur mais, quand je passe 1h à gérer un client qui râle du délai de réponse trop long( on parle toujours de 48h hein) ,je ne le passe pas à faire un nouveau patron et pourtant, je contente beaucoup plus de gens à passer 1h sur un patron qu’à chouchouter un râleur parmi des dizaines de gens patients.

astuce secret pour être efficace et productif

Etape 4 : on essaie vraiment. On peut être tenté de le faire à moitié mais, vraiment, enlevez les notifications et constatez à quel point c’est plaisant de ne pas être interpellé sans arrêt par son téléphone (tout ça pour une réduction de folie chez Jardiland ?!?). Ensuite, lorsque vous ouvrez votre boite mail, vous êtes prêt à le faire, vous lisez et vous répondez TOUT DE SUITE. Vous avez prévu ce créneau horaire, faites-le tout de suite, ça sera une chose en moins à penser. Il m’arrive parfois de devoir gérer mes e-mails jusque 13h (le lundi par exemple). Mais après, je suis tranquille jusqu’au lendemain ou surlendemain (quand je suis en voyage, je n’ouvre ma boite mail que pour les urgences, le reste attend mon retour dans 4 jours, 1 semaine, 3 semaines… et ça se passe toujours bien).

Du coup, avec ce temps de gagner, inutile de travailler plus, profitez-en pour faire un truc qui vous fait envie depuis la nuit des temps : tricot, vélo, bénévolat à la Spa, karaté avec votre mini, cours de pâtisserie… allez-y, la vie c’est plus sympa quand on en profite vraiment !

Sur ce, je pars préparer mes 6 prochains voyages, adieu !

Si vous avez aimé cet article, vous pourriez aimez ceux-là :

Les 3 livres qui ont vraiment changé ma vie
Comment fixer, négocier et augmenter ses prix quand on est freelance
Comptabilité de l’auto-entrepreneur : êtes-vous au point ?
J’ai lu « Le pouvoir de la pensée constructive »