Astuces, Conseils, Home, Livres, Livres entreprenariat, Se Motiver, Vie de freelance

3 livres qui ont vraiment changé ma vie

3 livres qui ont vraiment changé ma vie d'entrepreneur

Oui, j’ai osé le titre un peu accrocheur, mais c’est que je dois bien vous le dire : c’est vrai. Je vous remets le contexte, histoire de bien comprendre. Je suis née en 1990 dans le Nord…non, bon, ok, on va accélérer un peu. En gros, j’ai été une enfant timide, avec une absence totale de confiance en elle, qui n’assumait absolument pas sa personnalité « haute en couleur« . J’ai survécu au primaire, au collège, au lycée et j’ai tenu bon jusqu’à la fin des études supérieures. Mais là, clairement, c’était le bout. Je me suis donc, simplement, effondrée à la sortie de mes études de mode (pour ceux qui ça intéresse, j’ai fait une série de 3 articles pour parler de cette « expérience » : Episode 1 : le choix de l’école, Episode 2 : survivre à 3 années en école de mode et Episode 3 : l’enfer du stage de fin d’études). Bref, la dépression s’installait, pepouze, comme pour beaucoup de jeunes diplômés qui arrivent sur le marché du travail et comprennent que…c’est vraiment la crise. Pendant 2 ans, j’ai enchaîné les missions « freelance » particulièrement mal payées parce que je n’avais ni confiance en mes compétences, ni l’expérience pour bien négocier, les jobs alimentaires un peu barbants et LA mission de 8 mois dans une super boîte où le job était top cool à un tout petit détail près : ils ont oublié de me payer, oups.

3 livres pour créer son entreprise

En résumé, j’étais mal, je vivais mal et j’en avais ras le bol. Bon fort heureusement, c’est à ce moment que j’ai découvert les « Leçons » de Stromae (oui je suis sérieuse là). Bon en gros, j’aimais bien son univers et surtout j’ai adoré cette manière de communiquer pour se faire remarquer. D’un coup, j’ai admiré le personnage et le boulot qu’il faisait pour aller au bout de son rêve. Du coup, j’ai regardé absolument toutes ses vidéos en 2 jours et j’étais un peu reboostée. Il m’en faut peu parfois.  A cette époque, ce blog existait déjà et j’y consacrais énormément de temps pour garder le rythme du travail et avoir un prétexte pour me lever. Grâce à lui, j’ai rencontré plein de copains blogueurs, ça c’est cool. Et un jour, autour d’une tasse de thé, une copine me parle d’un livre et me dit « il faut que tu le lises, de toute manière tu n’as rien à perdre, tu as du temps » (j’ajouterai que j’étais tellement bas que, de toute manière, ce livre ne me ferait pas aller plus bas). Je suis allée à la Fnac et bim j’ai acheté La semaine de 4h de Tim Feriss. Je l’ai lu en 2 bains (à cette époque, j’avais le luxe d’une baignoire et j’adoraiiiiis traîner 2h dedans le soir). Il est facile à lire, rapide et il fait du bien. Ça m’a fait l’effet d’un coup de fouet sur les fesses (sans graisse pour que çà soit encore plus douloureux). D’un coup, je me suis dit « merde, mais en fait ta vie de merde est merdique parce que tu la rends naze, arrête d’attendre que le destin t’aide, ça n’existe pas ce truc ». Je me suis bougée le fessier, j’ai fait du tri, du rangement dans ma tête, dans ma vie, dans mes objectifs et je suis repartie sur de nouvelles bases. Plus de petit ami (oui malheureusement il a sauté au passage, mais c’est juste que c’était fini en fait). Nouvel appartement ( je suis passée de 45 m2 à 17m2, un vrai palace), changement de quartier et nouveau boulot : je suis devenue vendeuse.

3 livres pour créer son entreprise

Là, vous vous dites, « euh?!? » Bon déjà, j’étais seule à payer le loyer, fallait assurer, ensuite j’ai bien réfléchi et, pour monter ma boite, construire mon réseau et consolider mes projets, il me fallait du temps et donc j’allais devoir faire ça tout en ayant un job alimentaire, histoire d’être sûre que le loyer soit payé. J’ai tenu 1 an. Pendant cette année, le matin, je donnais des cours particuliers chez moi entre 8h30 et 10h30. A 10h55 je partais à la boutique qui était à 200m de chez moi, j’y bossais jusque 20h. J’allais boire un verre (faut pas exagérer), puis j’allais dormir. En parallèle, j’ai commencé à bosser sur le blog Couture Débutant, mais j’ai fait trainer l’affaire. Puis, j’ai eu un souci de santé au boulot, mes mains se sont bloquées, je ne pouvais plus les bouger. A cette époque, j’étais « vendeuse » mais, en réalité, je fabriquais des bijoux à la chaine pour la boutique où je bossais. Avec un matos de merde qui m’a valu 1 an de douleur dans les mains. Ça a dégénéré avec ma patronne, forcément, une employé qui ne peut plus bosser, ça fait ch**. Là, ça a été 3 mois d’enfer, avec une patronne casse pied. J’ai tenu bon car je ne voulais pas de son CDI initialement et, pour me convaincre, elle m’avait promis une rupture conventionnelle dès que je voulais partir. Bien sûr, elle ne voulait plus me la signer après ça mais, étant donné qu’elle avait des choses à se reprocher suite à mon souci de santé, j’ai gagné et après 3 mois d’enfer, je suis partie la tête haute, ma collègue a fait la même chose 2 semaines plus tard et on se sentaient fortes à ce moment. Là, j’ai découvert le concept « pôle emploi ». Un vrai petit bonheur. J’avais droit à 1 an et 3 mois d’allocations chômage, j’ai donc entamé la procédure pour la création d’entreprise « épaulée » par pôle emploi. Autant vous dire que j’en garde un souvenir atroce. Les allocations qui n’arrivent pas 1 mois sur 3 parce qu’il manque une demi signature sur un demi papier inutile, les réunions obligatoires où tu en apprends plus à ton chef de réunion que lui n’en apprend au groupe. Les rendez-vous « ah bon on a rendez-vous ? Ah bon tant pis rentrez chez vous » (oui j’ai adoré ce moment). Bref, comme tout le monde, j’ai galéré avec eux mais ils m’ont permis de lancer mes projets. Durant cette année, j’ai travaillé comme une dingue sur mon blog Couture Débutant, j’ai donné des cours autant que je le pouvais, j’ai cherché des missions freelance (pas simple ça) et j’ai réseauté. Alors la dernière action n’est pas ma préférée. J’aime la sincérité des relations et les jolis hasards mais il faut bien reconnaitre que, parfois, tu dois quand même sourire un max à ton évènement « parce qu’on ne sait jamais ». Finalement, j’ai réussi à rencontrer du monde tout en gardant mes valeurs. Et tant pis s’il y avait un potentiel client parmi les gens imbuvables que j’ai vite supprimés de ma vue.

La semaine de 4h, avis sur le livre

Maintenant, çà fait 3 ans que je suis 100% à mon compte, c’est aussi l’âge de Couture Débutant qui fête son anniversaire dans quelques jours. Cà fait 1 an 1/2 que j’ai lancé ma boite, Petit Patron, çà fait 1 an que je voyage autant que j’en ai envie sans plus me soucier du loyer et de la vie parisienne parfois stressante et la dernière grande nouvelle, çà fait 2 mois que je me verse de vrais bons salaires (si si un salaire où je paye mes charges fixes, mais aussi des restos avec les copains, des beaux cadeaux de Noël pour la famille et je mets même un peu de côté !). J’ai longtemps galéré, j’ai vécu des années sans le sou, sans savoir ce qui allait se passer et bizarrement je n’ai jamais eu envie d’arrêter parce que j’y croyais trop. Cette force, elle vient sûrement du fond de moi, mais aussi des rencontres que j’ai pu faire comme par exemple ma super géniale amie Vanessa Pouzet qui a lancé, il y a pas mal de temps, l’une des plus grosses marques de patrons de couture. Voir qu’elle en vit m’a motivée et m’a forcée à y croire. Et le dernier élément qui m’a fait tenir, qui m’a inspirée et motivée, ce sont mes nombreuses lectures. Tous les jours, je lis des livres de marketing, de développement personnel, d’entreprenariat ou juste des romans. Ces lectures me tiennent la tête hors de l’eau, me font des rappels (j’ai déjà lu 10 fois la semaine de 4h par exemple)  et m’inspirent. Je prends ce qui me plait dans chaque livre et je laisse de côté ce qui ne me plait pas. Aujourd’hui, j’ai envie de partager avec vous mes 3 livres qui ont vraiment changé les choses : La semaine de 4h, Tu vas tout de-chi-rer et Le secret des entrepreneurs libres.

1. La semaine de 4h, Tim Feriss

La semaine de 4h, tim ferriss, un livre qui change la vie

Ce livre est ma pépite adorée ! Je l’ai lu pour la première fois en 2014 et il m’a fait l’effet d’un électrochoc. Sans doute parce qu’il est arrivé au bon moment, celui où j’étais perdue. Je l’ai lu en 2 jours, il est facile à lire, concerne absolument tous les profils et ne demande pas de trop de concentration (contrairement à certains livres trop pompeux).

Le concept du livre : Tim Feriss est un auteur et surtout un entrepreneur qui a réussi. Il a monté plusieurs entreprises qui lui permettent de vivre confortablement, il a écrit plusieurs livres, anime des podcast écoutés dans le monde entier et est l’une des figures de l’entreprenariat 2.0. Je ne le connaissais absolument pas avant de le lire. Je viens d’une formation créative (styliste-modéliste) et je n’ai aucune notion de marketing, de communication ou de commerce, donc, forcément, ce monde est nouveau. J’ai donc lu ce livre en toute innocence. Il nous parle sur presque 400 pages de son expérience et surtout il nous livre de véritables astuces pour se lancer dans une nouvelle aventure, créer une boîte ou tout simplement réorganiser sa méthode de travail pour ne plus être l’esclave de son job. Que vous soyez entrepreneur ou salarié, ce livre peut vous intéresser.

Dans ce livre, j’ai découvert son parcours, ses méthodes que je n’approuve pas forcément totalement. Mais j’ai découvert de vraies astuces qui, moi, m’ont changé la vie comme la gestion des e-mails qui m’a rendue plus efficace. Je n’ouvre plus qu’une fois par jour ma boite mail et croyez moi c’est comme ça que j’arrive à gérer 3 blogs, 3 chaines Youtube et une vie pro. Je gagne un temps de folie. Dans le livre, Tim Feriss vous explique ses différentes méthodes et vous donne ses astuces pour l’appliquer à votre tour. Ce que j’aime particulièrement, c’est qu’on se sent vraiment capable de le faire. Parfois, on lit des livres, on se dit « ouaaa trop bien, mais, moi, çà ne fonctionne pas dans mon cas ». Je trouve ça un peu agaçant, ici je me suis sentie à 100% dans mon univers, je lisais et j’imaginais ce que moi je pouvais faire. C’est comme ça que j’ai eu envie de prendre le large, quitter Paris, avoir une vie de nomade et vivre de ma passion. Le livre est positif et nous rappelle qu’il faut surtout croire en soi avant de croire en un concept. Je fais de la couture, ce qui me demande du matériel et n’est pas compatible avec une vie nomade et pourtant çà fait 1 an que je suis sur les routes, j’ai trouvé mon rythme, mes solutions et ce livre n’y est pas pour rien.

apercu livre La semaine de 4h tim ferriss

Où trouver le livre :
Dans la plupart des librairies, c’est un bestseller simple à trouver
Sur le web : Amazon FnacBookeen

2. Tu vas tout dé-chi-rer, Jen Sincero

Tu vas tout déchirer, Jen sincero, un livre qui change la vie

Ce livre est une lecture nettement plus récente puisque je l’ai dévoré à Lisbonne en mai 2017. Je suis partie avec 2 livres dans la valise. Chaque matin, la première chose que je fais après avoir ouvert les yeux est de sortir marcher un peu, puis lire dans un endroit calme. A Lisbonne, j’ai commencé mon séjour de 2 semaines à Setubalt, juste en face de la ville, j’avais un parc face à la mer calme où j’allais chaque matin pour lire et méditer. Forcément, un bon livre et un bon cadre je l’ai rapidement terminé ! Je l’ai adoré car il a un ton un peu décalé, il est positif et l’auteur à de l’humour.

Concept du livre  : te faire prendre confiance en toi, te rappeler que tu es capable et te dire que la vie c’est cool. Jen Sincero est une ancienne galère woman. Elle en a bavé pendant très longtemps, elle a vécu dans un mini appartement, sans argent et sans avenir pendant trop longtemps. Un jour, elle s’est réveillée pour de bon et elle nous le raconte dans son livre. Elle nous fait des petites blagues à chaque page, elle a crée des punchline qui font sourire et surtout elle nous donne envie de nous bouger le fessier une bonne fois pour toute. J’aime bien relire ce livre quand je sens que je me disperse, que j’ai le cafard ou que je stagne dans le boulot. Cà me fait un petit coup de fouet qui fait sourire. Là encore, c’est un livre qui se dévore en peu de temps, il fait un peu moins de 350 pages, le texte est aéré et il y a de la couleur pour nous mettre de bonne humeur. Ce que j’adore quand je relis le livre, c’est que j’y ai glissé plein de souvenirs de Lisbonne : du sable (beaucoup), des cartes de visite des lieux et boutiques que j’ai visités, des taches de chocolat… bref il a vécu et quand je l’ouvre, je me rappelle la soleil portugais (mais pas la nourriture puisque j’avoue avoir mal mangé pendant 2 semaines, un vrai supplice mais je vous en parlerai plus tard). En résumé c’est une lecture plaisante et motivante.

apercu livre Tu vas tout dé-chi-rer Jen sincero

Où trouver le livre :
Dans la plupart des librairies, c’est un bestseller simple à trouver
Sur le web : AmazonFnacBookeen

3. Le secret des entrepreneurs libres, Sébastien Night

Le secret des entrepreneurs livre

Ce livre, j’ai presque hésité à le mettre dans ce classement alors que c’est LA surprise de mon année. En réalité, j’avoue être parfois perplexe face à cette vague de conseillers et blogueurs marketing qui vendent tous la même chose et de la même manière. La vente par e-mail un peu forcée et étouffante me fatigue grandement et comme sur Facebook, on est totalement inondés de pubs sponsorisées par ces entrepreneurs j’ai été un peu réticente. Puis, finalement, je me suis dit que j’avais quand même appris pas mal de choses grâce à ses vidéos et que je pouvais bien mettre le nez dans son livre. Il faisait une offre à l’époque qui rendait le livre vraiment pas cher, je me suis donc lancée, le risque était vraiment minime. C’est un petit livre de 200 pages qui se lit très rapidement et qui a été une très bonne surprise.

Le concept du livre : Sébastien parle de son expérience en tant que marketeur et comment il a lancé ses activités avec un système de vente qu’il a amélioré avec le temps. Ce livre se concentre à 100% sur cette technique de vente parfaitement adaptée à l’e-commerce. Il nous explique en détail, étape par étape, comment mettre en place un processus pour transformer un maximum de personnes qui passent sur le site en client. Quels atouts mettre en avant, comment se démarquer. Bien que la technique soit l’une des plus utilisées en ce moment, j’ai apprécié d’avoir sa vision et ses petites astuces supplémentaires. De plus, dans sa technique il permet aussi de ne pas étouffer les personnes qui vous suivent ou vos clients et c’est juste ce qui m’intéresse. Mon objectif est de faire connaitre Petit Patron, convaincre que ce sont des patrons pour débutants et surtout fidéliser mes clients pour pouvoir continuer à vivre de mes activités et développer des patrons chaque année sans stress. Très vite, j’ai appliqué certains conseils et j’ai vu les résultats. Je suis passée en quelques mois d’une activité qui vivotait à un vrai salaire en fin de mois. En septembre, j’arrivais à peine à couvrir les frais de la boutique, le salaire de mon développeur et le matériel pour les prochains patrons. Depuis des mois, je gère mes frais et je m’offre un salaire, encore raisonnable mais en augmentation et c’est ça la grande victoire de 2017. J’en ai fini avec les années de galères et de sacrifice.

apercu livre Le secret des entrepreneurs libres sebastien night

Où trouver le livre :
Sur le web : Amazon

Livres pour devenir entrepreneur, créer son entreprise

Bilan, ces trois livres, j’ai aimé les découvrir dans cet ordre car le 3ème n’aurait pas eu d’impact si, avant, je n’avais pas trouvé du courage et de la confiance. J’aime beaucoup lire et relire ces livres pour me motiver, me recadrer et continuer sur ma lancée. Je n’ai aucun regret, aujourd’hui, je peux voyager comme je le veux, à l’heure où je vous écris cet article, je viens juste de prendre des billets pour Istanbul pour le mois suivant, tout en préparant le voyage au Vietnam que je fais en famille dans 95 jours, le tout sereinement. L’idée de partir 1 mois ne me pose plus problème, je ne perds pas tout ce que j’ai mis en place avant, je continue à gagner ma vie et j’ai de quoi me payer mes voyages, mes restos, mes visites quand je suis dans un pays, c’est exactement ce que je voulais, ça tombe bien !

Vous aimez cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux

A lire sur le même sujet : Le développement personnel, on en parle ?    –   Miracle Morning, l’appliquer en vacances          J’ai lu « Le succès de la pensée constructive »

Avez-vous un livre chouchou qui vous éclaire, vous motive, vous donne envie de tout déchirer ?