Organisation, Voyage

Voyager en bus : pratique ? Économique ? Avec son vélo ?

Depuis maintenant 4 ans, je prends régulièrement le bus pour me déplacer. Que çà soit en France, principalement pour faire Lille-Paris, ou à l’étranger comme en Thaïlande où j’ai beaucoup utilisé le bus pour changer de ville ou région. Au début, j’avoue que j’étais peu emballée par ce moyen de transport. J’avais peur que çà soit long, avec beaucoup de retard à l’arrivée, chiant à subir et qu’il n’y ait pas beaucoup de possibilités. Et puis… la fauchée que j’étais, vivant encore à Paris, a fini par s’y mettre, depuis je prends autant le bus que le train.

J’ai commencé par prendre le bus entre Lille et Paris car c’était beaucoup moins cher. Puis, je me suis ouverte un peu plus. Le vrai déclic je l’ai eu après la Thaïlande. On a fait énormément de déplacements avec des journées entières de bus. Je me suis rendue compte que ce n’était pas si horrible que çà et puis franchement pratique. Après ça, j’ai testé avec mon vélo et là, j’ai été vraiment convaincue.

Les avantages du voyage en bus

  • Le prix : clairement un énorme avantage. Pour vous donner une idée, un trajet Lille/Paris en train me coûte (sans aucune réduction puisque je suis désormais trop vieille) entre 30 et 45 euros (coucou SNCF franchement pour 1h de train, t’as pas l’impression de te faire plaisir ?). En bus, ce même trajet me coûte entre 8 et 14 euros. Un autre exemple frappant est Londres. Les billets d’Eurostar sont hors de prix si on ne réserve pas 3 mois à l’avance. Je me suis vite retrouvée avec des 300 euros le trajet (du coup j’ai abandonné). J’ai vu passer des trajets à 20 ou 30 euros pour Londres. Certes on parlera du temps de route, mais, quand on a un petit budget, on peut opter pour les bus de nuit qui nous feront économiser une nuit d’hôtel.
  • Les destinations : oui, je vais peut être vous surprendre mais le réseau de bus est maintenant ULTRA complet en Europe. Il y a des compagnies qui font toute l’Europe et d’autres qui sont plutôt sur une zone géographique. Le gros avantage c’est qu’on peut parfois se trouver un bus qui nous amène pile dans la ville qui nous intéresse. Exemple, la compagnie de bus que je prends passe autant par Amsterdam, Lille, Bruges, Gant que Rennes, Chateau-Thierry ou même Tulle.
  • A vélo : ouiiii, il existe 1 compagnie qui prend les vélos non démontés, une partie des bus sont équipés de porte-vélos. Si vous êtes voyageur vélo, vous connaissez forcément cet enfer de se déplacer avec son vélo quand on ne veut pas le démonter. C’est comme ça que je suis rentrée de La Haye (Pays-Bas) en bus après avoir arrêté ma route car c’était le déluge. J’ai donc sorti l’appli de Flixbus et j’ai regardé quel était l’arrêt le plus proche de moi et hop, en 2h, je remballais mes affaires direction La Haye et le soir, j’étais chez moi.

 

  • Annuler et échanger facilement : oui, çà c’est chouette. Avec Flixbus (je n’ai pas testé les autres), je peux annuler mes billets et échanger n’importe quand contre 1 euro de retenue sur le montant total. Çà me permet d’être ultra flexible, choisir de rester 1 journée de plus à Paris ou voyager sereinement à vélo en réservant mon retour et me dire que, si besoin, je pourrai le changer. Si je n’échange pas, j’obtiens un bon d’achat valable officiellement 3 mois, mais j’ai remarqué que parfois, ils fonctionnent encore après.

Les inconvénients du voyage en bus

  • Le temps de route est bien plus long : pour le moment, en France, je prends le bus sur des courtes distances (moins de 5h) car le rapport prix/temps me convient et que je profite du temps de trajet pour travailler (exemple, j’écris cet article sur un trajet Paris/lille). A l’étranger, comme je suis en voyage, je suis carrément plus flexible et je me prends des trajets de 7 à 10h. Mais je reconnais que, pour aller chez mon frère à Grenoble, j’opte pour un TGV ou Ouigo (quand je trouve un prix correct). Paris-Lille se fait en 1h de TGV contre 3h en bus.
  • L’emplacement des gares de bus : suivant les villes, elles vont être plus ou moins pratiques. Celle de Lille se trouve à la gare Lille-Europe, donc centrale et hyper pratique. Celle de La Haye, elle aussi se trouve au dessus de la gare principale (il faut juste trouver les panneaux, je vous conseille de toujours regarder les plans, avant d’y aller, sur le site de votre compagnie de bus). A Paris, on se retrouve à Bercy, ce n’est pas le plus pratique et surtout la gare routière est cachée, la première fois, prévoyez de l’avance pour la trouver. Il faut traverser le parc de Bercy, passer au niveau des installations de musculation, traverser la masse de gros bras en pleine traction pour arriver dans un sous-sol glauque : c’est là (en vrai, çà ne craint pas, mais c’est peu engageant la première fois).
  • Le risque de retard : clairement, quand on opte pour un transport qui prend l’autoroute (idem pour du covoiturage), on prend le risque de se farcir les bouchons d’heure de pointe ou l’accident (le pire). Il faut savoir que les compagnies font les trajets tellement régulièrement que les temps de route annoncés prennent en compte le temps de bouchons. C’est pour cela que vous verrez 3h et 3h20 pour deux trajets identiques qui ne partent pas à la même heure. Ensuite, il y a l’accident qui, lui, est imprévisible. En 4 ans, j’ai cumulé 1 gros retard de 3h, on a eu la poisse. C’était sur le trajet La Haye-Lille, on a eu deux accidents. Pour le reste, les retards font moins de 20 minutes et restent plus que raisonnables.

Exemple des destinations proposées par Flixbus en Europe

A savoir avant de réserver son bus :

Quelle compagnie ?

Il en existe plein maintenant, de Ouibus (sncf) à Flixbus ou Isilines pour les plus connues. En Europe, vous en verrez d’autres qui sont propres à un pays ou une zone. Pour ma part, je ne prends jamais Ouibus car la compagnie est plus chère que les autres sur quasi tous les trajets. Je suis maintenant fidèle à Flixbus car je n’ai pas de souci, j’en suis contente, les prix sont bas, et il y a énormément de trajets par jour.

Le plus simple est d’utiliser un comparateur de bus comme ComparaBus. Ou encore Trainline qui permet de choisir et réserver son itinéraire bus ou train. Il n’y a aucune publicité et les prix sont les mêmes. J’aime beaucoup le site qui propose bus et train et me permet donc de savoir rapidement si, pour 15 euros de plus, je gagne du temps avec le train.

Trouver la gare routière ?

Avant de prendre le bus, je vous conseille de bien regarder sur le plan du site de la compagnie ou Maps où se trouve l’arrêt de bus exactement. C’est le point noir quand on ne connaît pas, trouver une gare routière n’est pas toujours simple. J’ai eu beaucoup de mal à trouver celle de Paris-Bercy. Maintenant, je regarde toujours via Maps, je fais des captures écran et la première fois que je m’y rends, je prends de l’avance pour ne pas stresser.

Avant et pendant le trajet ?

Les bus arrivent en général 10 à 15 minutes avant le départ, suivant les chauffeurs. Il y aura plus ou moins de contrôles par le chauffeur sur qui pose ou non un bagage en soute, ce qui m’angoisse toujours un peu, je l’avoue (à cause des vols de bagage comme dans les trains). Avec Flixbus, on peut prendre 1 bagage en soute (grande taille) + 1 sac à dos et sac à main en cabine. Ils ne sont pas ultra chiants si c’est un sac à dos. L’option bagage supplémentaire n’est pas très chère ce qui en fait un bon plan quand vous avez beaucoup à transporter.

Vous avez toilettes dans le bus et wifi (qui marche mal). Il y a peu de pause sur les trajets, si les toilettes fonctionnent. Je n’ai pas encore testé plus de 5h, donc je ne sais pas ce que çà donne sur les longs trajets.

Voyager avec son vélo ?

Enfin, pour les vélos, toutes les lignes ne sont pas équipées de porte-vélos, donc il faut bien vérifier si, lors de votre recherche, tous les trajets sont indiqués comme « trajet complet », c’est qu’il n’y a pas de porte-bagage. Vous pourrez le passer en soute mais sous son format démonté et emballé.

A savoir, Flixbus fait partie du programme Igraal qui permet de récupérer 5% du montant de ses achats sur le site Flixbus. Pour ma part,  est installée sur mon navigateur et dès qu’un site est compatible il me l’annonce, il ne me reste plus qu’à activer le site et hop je récupère le %. Pour vous inscrire à Igraal vous pouvez passer par mon lien de parainage.

Ici, je vous parle beaucoup Flixbus, car c’est la compagnie que je prend à 99% . Mais sachez qu’il en existe pas mal. Il y a même des compagnies spécialisées dans les trajets d’aéroport comme Flibco, dans le Nord, qui nous emmène aux aéroports de Lesquin (Lille), Bruxelles-Charleroi et Bruxelles. Flixbus a aussi l’arrêt aéroport de Paris ce qui peut être pratique et économique par rapport aux TGV.

Tu as aimé cet article ? Partages-le sur les réseaux sociaux :

Utilisez-vous le bus pour voyager ? Si oui quelle compagnie ? Avez vous des astuces ?