Home, Quotidien, Vie de freelance

L’exemple de la collaboration marque & blog négative

quand une collaboration marque et blog est négative

 

.

Happy lundi,

Il y a quelques jours maintenant je vous faisais un premier article sur la relation entre les marques et les blogs. Je vous expliquais ce qu’est une collaboration entre une marque et une blogueuse et comment cela fonctionne en off. Aujourd’hui, je vous propose de vous parler de ma première expérience négative. Dans le premier article, en fin de billet, vous aviez les liens vers les articles que j’ai fait en collaboration avec une marque. Aujourd’hui, je vous parle d’une collaboration qui a « dérapé ».  Je trouve intéressant de vous parler des faux pas. Car finalement, même si j’ai des reproches à faire à l’entreprise, j’en ai aussi à me faire.

.

bijouxcherie_collaboration_negative4

.

Je vous résume l’aventure. Un jour de mars 2015, je reçois un e-mail de « Chérie »(prénom rare mais qui existe puisque j’en ai connue une) du site Bijoux chérie.

.

Je suis Chérie. Je vous écris car je voulais vous proposer de découvrir ma
petite boutique de bijoux ethniques originaux :
http://www.bijouxcherie.com/

.

A première vue, c’est une demoiselle qui est seule aux commandes de sa boutique en ligne. C’est le cas de beaucoup de créatrices ou entrepreneuses avec qui j’ai déjà discuté via le blog. Je ne me méfie pas et file regarder la boutique en ligne. C’est un site dans un esprit « fait main » avec des dessins croqués, des couleurs qui ne sont pas au top pour du visuel web. Des produits à l’apparence fait main pour certains. Je continue à croire que c’est une seule et même personne qui gère cette marque. Elle propose de m’envoyer un bracelet jonc pour me faire découvrir sa boutique et le voir apparaitre sur le blog. Je ne tombe pas en amour pour ce bracelet et lui propose donc une association de deux bagues. J’avais en tête une jolie mise en scène à faire. Après discussion, elle finit par me dire qu’elle ne peut pas se permettre de m’offrir deux bijoux(moitié moins cher que le bracelet proposé). J’en choisi donc une sur les deux sans râler car je peux comprendre qu’une petite entreprise à un budget serré. Entre temps, j’ai demandé à mieux connaitre l’histoire de la boutique et des produits et je n’ai eu pour réponse que :

Tout est écrit dans la page à propos

.

bijouxcherie_collaboration_negative3

.

C’est ici que j’aurais dû me méfier mais j’ai manqué d’attention et je suis passée au dessus. Quelques jours plus tard, jai reçu ma bague avec beaucoup de déception. Première chose : l’emballage grossier qui protège à peine la bague. Ensuite la qualité de la bague : tellement fine qu’elle s’est écrasée durant le voyage et en plus même agrandie au maximum elle est trop petite pour moi. Ce qui d’habitude ne m’arrive pas. Enfin, maintenant Chérie qui me tutoyait devient Caroline qui me vouvoie :

.

je vous souhaite bonne réception
Caroline

Je me suis retrouvée un peu bête avec cette bague offerte mais de qualité médiocre. A mes yeux, l’intérêt de la blogosphère c’est aussi de tisser un lien, une histoire entre une marque et une blogueuse. Je ne savais pas trop ce que je devais faire. J’en ai parlé avec une amie qui m’a appris que la société a plusieurs sites, tous calqués sur le même modèle comme par exemple Princesse Foulard. On est loin de la petite entreprise décrite par « Chérie » dans son premier e-mail. Je trouve cela décevant car même si c’est un cadeau, on m’a demandé un article qui me prend en moyenne 4h de travail et on vient chercher mes lecteurs le tout en échange d’une bague de mauvaise qualité à 17 euros et en plus le sentiment d’être prise pour une idiote. Bof, bof.

.

..

.

çà vous est déjà arrivé d’avoir le sentiment qu’une marque vous prend pour une idiote ?