Home

Bug in Town – Esthétique = Pratique – Mon projet de fin d’études de stylisme

 

Happy vendredi,

 

Sur un air de…Balma – S.O.A.P (Son Of A Pitch) Feat. Taiwan MC, Tritha

Mercredi je vous parlais de mon amour pour le fluo. Je vous racontais, aussi, que cette obsession pour le fluo n’est pas récente. En 2012, je terminais mes études de stylisme en spécialisation mode masculine et le fluo a eu une place importante. Je vous en parle souvent, sans pour autant vous donner beaucoup de détails. J’ai eu besoin de faire un break avec ces trois années intenses. Pendant plus d’un an je ne pouvais plus y penser. Il y a de bons et de mauvais souvenirs, mais aujourd’hui s’il y a bien une chose dont je suis fière c’est bien ma collection de fin d’études. Je vous en parle sans arrêt, il était temps de vous la présenter, non ?

Montage 1Look42

Montage8look2hgjdhsyehfuig

Durant cette dernière année de spécialisation, je me suis intéressée à l’univers masculin et en particulier le streetwear et le sportwear. Vous comprenez sans doute mieux pourquoi je fais souvent des articles sur des projets ou marques « street ». J’avais 5 mois pour construire ma collection de fin d’études. C’est sur ce projet que l’on est évalué pour l’obtention du diplôme. Je suivais une double formation : modélisme et stylisme. En 3 ans, j’ai appris à coudre(enfin je savais déjà coudre depuis un bout de temps), à faire des patrons femme et homme, à dessiner(un vrai miracle) et enfin à construire une collection d’un bout à l’autre. Pour mon projet de fin d’études j’ai choisi de m’intéresser aux insectes et le fondre à l’univers du streetart. J’ai donc centré mes recherches sur les insectes et sur l’artiste de street art Sego. Je voulais une gamme de vêtements qui soit à la fois esthétique et pratique. J’ai voulu conserver les codes du streetwear en utilisant des matières légères et urbaines et y intégrer un concept d’hyper praticité. Les hommes ont besoin d’être bien dans leurs vêtements avant tout. Je trouve qu’il y a, encore aujourd’hui, un gros manque dans l’univers du pratique mais esthétique. J’ai donc développé une gamme de vêtements ajustables, transformables, amovibles

montage2lookperfecto3

look2qsfsnhjmontage5

Par exemple, mon manteau cape cache un système lui permettant de se plier sur soi et se transformer en sac à dos en offrant la même quantité de rangement dans les deux formes. Chaque pièce de ma collection a été développée dans cet esprit. Je me suis intéressée aux insectes et plus particulièrement à leur capacité à s’adapter à leur environnement. Je voulais que l’homme qui porterait les vêtements ma collection puisse en faire autant. S’il a besoin de faire quelques courses, il a un sac intégré dans le dos. S’il se met à pleuvoir son sac devient cape de pluie… Mon ADN est coloré, saturé presque, il était hors de question de faire une collection sage en couleur. Ce projet avait pour but de montrer de quoi je suis capable. J’ai donc choisi de travailler des couleurs fortes sans me donner de limite. Le jaune fluo a été assez difficile à faire accepter mais cette collection est un projet d’études et je ne voulais pas me brider. Bien sûr, s’il fallait faire un projet commercial j’aurais dosé autrement entre couleurs, volumes et matières. J’avais vraiment envie de m’amuser.

pagereferencement1

Aujourd’hui, je suis toujours fière de ma collection et j’espère qu’un jour je pourrai enfin rendre ce projet vivant. J’ai tout fait de A à Z. J’ai d’abord pensé et dessiné ma collection, j’ai réalisé les patrons et cousu les prototypes. J’ai réfléchi à un univers de marque, élaboré une stratégie marketing. Ensuite, j’ai réalisé  le lookbook puis me suis occupée de monter le dossier final. J’ai adoré pouvoir agir sur chaque processus de création et diriger un projet du début à la fin. Passer de la théorie à la pratique. J’y pense chaque jour. C’était mon but avant d’entrer en école de stylisme et rien n’a changé. J’ai un regard assez différent sur l’univers de la mode. Je pense sincèrement qu’il y a beaucoup de « zones » qui ne me correspondent pas dans ce secteur, mais je garde foi en la création pure. En attendant de développer sérieusement ce projet j’avais vraiment envie de partager un bout de mon travail.

_11B0978_11B0969

En guest ma tête sur la première photo.
Mes modèles d’un jour : Nicolas, Amandine et Romain.
Studio : Marc Persoon ( installation et lumière )
Photos et réalisations : Margaux Faes

Mon travail est visible sur mon site
margauxfaes.com

 

Quel est l’élément le plus important pour choisir un vêtement ?

Pour en avoir plus que les autres c’est sur la newsletter que ça se passe
S’inscrire à la newsletter