Home, Quotidien, Vie de freelance

« Pourquoi tu blog ? »

.

C’est clairement l’une des questions que l’on me pose le plus souvent et que je me pose aussi à moi même. Après plus de 15 ans à écrire sur différents blogs et deux « bébés » à alimenter chaque semaine en 2015 la réponse devrait être évidente. Mais quand j’y réfléchis je me retrouve avec une réflexion dans ma tête assez complexe (tout va bien chez moi je vous rassure). Alors à cette question, il y a la réponse officielle, la réponse habituelle et la vraie réponse, celle dont je ne parle jamais.

Ma réponse officielle

Parce que c’est hyper chouette de parler de ce que l’on aime et de partager avec des inconnus. Puis j’avais trop de temps dans ma vie alors fallait m’occuper.

(entendez le ton un peu cruchette que je prends pour dire çà)

Ma réponse habituelle

Parce que je peux partager sur ce que j’aime et toujours me tenir au courant des nouveautés. J’aime l’idée d’écrire chaque semaine, puis çà me permet de rencontrer plein de monde. Que ça soit de futurs amis ou des personnes clés pour mon avenir professionnel. C’est aussi un super CV en ligne quand on cherche du boulot, car notre blog nous représente particulièrement.

Alors je ne dis pas que cette réponse est fausse. C’est plutôt celle que je donne la quasi totalité du temps. Elle est vraie mais honnêtement il y a pas mal d’autres raisons qui me font écrire ici et sur « Couture Débutant ».

La vraie réponse

Autant vous dire qu’elle est longue et complexe.

Les vraies raisons de bloguer pour oh et puis

Pour le plaisir : parce que oui c’est l’une des raisons les plus évidentes pour moi. J’aime écrire, imaginer des DIY ou partager des coups de cœur. Même si parfois j’ai plus de mal à venir régulièrement par ici. C’est un plaisir. Surtout quand je vous trouve au rendez-vous pour me lire.

Je l’ai dans le sang : étrange me direz-vous ? En réalité, j’ai souvenir que mon premier site/blog était sur Sarah Michele Gellar via AOL. C’est vieux, vieux, vieux ! J’avais 13 ans à peine et une passion dévorante pour cette actrice. Elle était placardée sur tous mes murs et je ne loupais jamais un épisode de Buffy contre les vampires. Quelques années plus tard, la mode du « skyblog » est là et j’y prends goût. Ouf, j’ai réussi à éviter le classique blog sur ma vie. Non, en réalité c’est pire. C’est sur mon obsession du Japon à 14 ans… Toute l’histoire de mon adolescence. Les cheveux multicolores, les paires de chaussettes par dizaines sur mes pieds et je ne compte même plus le nombre de barrettes que je mettais dans mes cheveux chaque matin. Tout ça, je le partageais sur une quantité astronomique de blogs dont un qui existe encore ! (j’ai fait mes petites recherches juste pour vous) : La yaponaise (oooh j’avais 14 an hein !). En parallèle, j’avais lancé un blog qui s’appelait Baka Fruits et qui présentait les looks des gens que je croisais dans la rue avec un style « japan fan ». Dommage, il n’existe plus, c’était ma petite fierté adolescente. J’ai eu un vrai petit succès à l’époque  ! Quelques années plus tard, je me lance sur canalblog avec mon blog (au titre magnifique) De A à Z by Hitomiii. Vous remarquerez que j’ai bien suivi la mode des plateformes. Changement de thématique, ici je vous parle de mes créations. Après ces années sur canablog, je fais un petit tour par Tumblr pour partager mes photos puis me voilà de retour sur canalblog pour la première version de Oh et Puis qui très vite déménagera sur wordpress. Tout ça pour vous dire, que depuis que j’ai commençé je n’ai jamais réussi à m’arrêter. Une vraie drogue !

Pour le boulot : et oui, cela fait partie de mes motivations depuis le premier jour. Enfin, du moins pour Oh et Puis ça l’a été. A l’époque, nous sommes fin juin 2012. J’ai commencé mon stage de fin d’études dans un bureau de tendance parisien et je m’ennuie. Cette expérience, il faut que je vous en parle un jour ! L’ennui me dit de m’occuper, la raison me dit qu’un blog serait bien puisqu’il me permettrait de montrer ce que je sais faire. Je lance donc officiellement Oh et Puis dans l’espoir qu’il m’aide à convaincre lors des entretiens d’embauche. Résultat : pas mal d’entretiens obtenus grâce à la petite note « motivée puisque blogueuse » mais pas de boulot à la clé. Le blog évolue pas mal sur la thématique et fini par être mon défouloir personnel.

Pour l’égo : cette raison là, c’est celle que je comprends depuis peu et que j’assume presque. Parce que finalement se lancer dans un blog, c’est pour beaucoup, espérer trouver son public et ne pas écrire pour 2 lecteurs. Quand on a choisi des études de mode c’est encore plus flagrant. Être styliste c’est se donner un certain rang aux yeux des gens sinon pourquoi travailler dans le superficiel ? Alors, non, non, non je ne critique pas la mode en la définissant comme quelque chose d’inutile. Je précise juste qu’entre être infirmière pour aider des malades et être styliste et aider des accros du shopping à dépenser toujours plus il y a quand même une petite différence. Pour ma part, j’aimerais avoir la fierté de dire que vous êtes des milliers chaque jour à venir me lire mais ce n’est pas le cas. Et finalement, avec le temps. J’ai compris qu’écrire pour « être reconnue par le monde » était un faux prétexte. En réalité, j’ai besoin de redorer mon image. Les choses se passent entre moi et moi. Que le monde me reconnaisse ne changera rien si je ne me reconnais pas moi même. Et aujourd’hui je réalise que lorsque j’écris en espérant avoir la reconnaissance du monde, je cherche encore à me convaincre moi même de ce que je sais faire.

.

Verdict : je crois que j’écris pour me connaitre et prendre confiance en ce que je suis et sais faire.

.

.

Et vous, sincèrement, pourquoi vous écrivez ?