Conseils, Home, Se Motiver

Mais pourquoi je n’ai pas confiance en moi ?

 

 

Ah cette question on me la pose souvent !

 

Mais pourquoi tu n’as pas confiance en toi ? Tu es machin, truc et blabla.

.

Oui, enfin, dans ma tête, bizarrement, c’est le chaos. Je sais bien que je ne suis pas la plus idiote, la plus affreuse ni la plus gauche. Pourtant c’est plus fort que moi. Déjà, passer son temps à se comparer et à se dire « être plus que » ou « moins que » c’est un problème de confiance. Il y a des jours ou l’ego va bien et je me vois escalader des montagnes. Puis, il suffit de pas grand chose pour me retrouver à terre, les genoux écorchés. Depuis toujours, je manque de confiance en moi. J’ai beau connaitre certaines de mes qualités, j’ai toujours ce sentiment qu’elles ne sont pas suffisantes. Il suffit d’une personne pour me déstabiliser. C’est aussi une question d’environnement. A l’époque ou je travaillais encore dans le secteur de la mode j’étais totalement perdue. Prise entre cette fascination extrême pour ce milieu qui me plait et un sentiments d’infériorité. Quand, encore aujourd’hui, je croise le chemin de personnes qui travaillent dans la mode, je perds tous mes moyens. La Margaux souriante et battante devient une enfant qui s’excuse d’être bête.

Là, ou, je me trouve bête, dans mon raisonnement, c’est que j’ai conscience d’avoir en moi cette force de croire en mes rêves. J’ai toujours assumer le fait de vouloir créer ma boite, m’assumer seule et surtout vouloir réussir. La contradiction est là, je suis ambitieuse mais je m’empêche de réussir. Je crois que mon manque de confiance en moi va jusqu’à m’empêcher de réaliser mes projets. Je me fais de plus en plus cette réflexion ces derniers temps. Je regarde mes projets et je me dis qu’ils sont bons et qu’ils arrivent au bon moment. Sauf que le temps passe et les choses n’avancent pas autant que je l’aurai imaginer. La faute à qui ? Et bien, à moi et moi seule. J’ai beau travailler chaque jour, j’ai le sentiment de me freiner inconsciemment. Et si j’avais peur de réussir ?

Il y quelque jour, j’ai croisé le chemin de quelqu’un à l’image « parfaite ». Vous savez, le genre de personne, qui n’a que du positif qui se dégage de lui. Un peu comme Lisa de Make my lemonade. J’ai beau retourner les choses dans tous les sens, je ne vois que du positif et je trouve ça fascinant. Autant impressionnant que déstabilisant. Au moment ou j’ai rencontré ce « monsieur parfait ». J’ai perdu le peu de confiance que j’avais en moi. Je me suis sentie bête et inutile. Pourtant, il ne me regardait pas de haut, au contraire. On a parlé boulot et c’était plus que positif. Je crois que j’ai été déstabilisé par le fait qu’il est dans la mode et qu’il touche mon monde d’un peu trop près. Cette distance qui d’habitude m’aide à me protéger. Ici, il n’y avait plus de mur, plus de barrière, ni même un grillage. De cette rencontre, je suis sortie aussi triste que motivée. Pour une fois, j’avais envie de trouver un peu d’estime pour moi. J’avais envie de me prouver que oui, je peux réussir quelque chose, comme ceux que j’admire autour de moi. Et peu de temps après, j’apprends d’une amie qui m’intimide beaucoup sur le plan professionnel que oui mes amis croient en mes projets. A ce moment, je me suis sentie bête. Mes amis comme des inconnues croient en moi. Et moi, je suis l’idiote qui m’abandonne seule sur le bord de la route.

On en reparle samedi prochain ?