Défi, Home, Se Motiver

Septembre en or : cumuler des kilomètres pour une belle action

Comment ça je vous parle ici en plein mois de septembre ? Et ce tour de France alors ? Noooooon elle n’est pas partie alors ?!?

Voilà, voilà, voilà… il faut bien en parler de ce « non départ ». Pour ceux qui arrivent tout juste, je fais un rapide résumé. En septembre, le 1er très exactement, je devais partir pour faire le tour de France à vélo. Le projet se met en place depuis le mois de janvier 2018. Une sacrée aventure en perspective puisqu’il s’agit de 3000 km dont environ 2000 à vélo (le reste en train), le tout pour vous rencontrer. L’idée est de rouler avec vous, de vous rencontrer le soir grâce à ceux qui proposent de m’héberger et de faire un maximum de kilomètres ensemble pour une belle action : Septembre en or.

septembre en or - une bonne action

Oui, mais tu n’es pas partie, ,non ?

Bien vu Sherlock ! Alors, qu’est ce qui s’est passé ? En réalité, je n’étais pas prête. Je vous explique justement dans la dernière vidéo (comme ça si t’as la flemme de lire, tu peux juste écouter, c’est pas mal hein ?). Ce projet demande une organisation béton car il faut prévoir chaque étape, le nombre de kilomètres, faire une estimation de temps par jour pour être sûr d’arriver chez chaque « logeur » le soir. Impossible de dire à 30 personnes différentes « zut j’ai pris du retard je viens plutôt ce soir » et ainsi tout décaler. Mais aussi, annoncer une date, une heure et un lieu de rencontre pour ceux qui m’accompagnent à vélo et ne pas y être. C’est donc une sacrée organisation que je n’ai pas réussi à gérer car cette année a été folle côté travail. Loin de m’en plaindre, je suis soulagée de voir qu’après autant d’années à travailler seule, comme une dingue, sans vrai salaire, je peux enfin dire « c’est parti ». Du coup, cette année est celle de l’évolution. Depuis plusieurs mois je recrute des personnes, en freelance, pour venir m’épauler sur l’informatique, le modélisme, l’administratif… et tout ça demande un temps de dingue. Quand ça fait plus de 5 ans que l’on bosse seule, devoir déléguer, former, expliquer demande de la patience. A terme, çà va clairement me soulager d’avoir du monde mais, pour le moment, c’est un peu comme faire deux fois plus de boulot pour le même résultat. Et ce temps me prend beaucoup d’énergie du coup, je n’avais plus la force, le soir, d’avancer sur ce projet là.

Et justement, le résultat a donné plusieurs blessures à la suite, preuve que mon corps me dit « wesh vas y j’en ai ras le bol, bim je te pète l’orteil tient » (merci corps je t’aime). Et qui dit blessure dit « plus de sport » ! Ahhhhh l’enfer, à 5 semaines du départ j’ai dû tout stopper net. Après la mâchoire c’est mon orteil qui s’est explosé et là, plus de chaussures, plus de marche, plus de piscine, plus de vélo… bouh.

septembre en or - une bonne action

Alors, je ne me sentais pas prête techniquement parlant et je voyais mes entrainements partir en fumée avec cette pause imposée. C’est là que la décision s’est imposée : ne pas partir. Je n’avais pas envie de revivre l’expérience de l’Angleterre en juillet dernier. c’était fou comme voyage mais affreusement difficile. A tel point que j’avais envie de tout abandonner : le voyage, le vélo, l’aventure, plus rien. Après avoir récupéré 10 jours plus tard, je rigolais de mon « Fanny j’abandonne c’est bon ne me parle plus jamais de vélo » que j’avais hurlé en plein coeur du South Down. L’expérience que j’en retire c’est que parfois il faut vraiment savoir dire stop quand on ne le sent pas et là c’est ce qui s’est passé. J’ai eu peur de vivre 1 mois d’enfer juste parce que je n’étais pas prête.

Oui, mais voilà, ce projet je l’avais associé au projet associatif Septembre en Or à l’initiative du centre de cancérologie du Nord Oscar Lambret. Autant vous dire que l’e-mail le plus difficile pour moi a été celui de l’annonce à l’équipe qui m’épaule depuis le début du projet ! J’étais déçue et vraiment pas fière de devoir leur dire que j’abandonnais… Mais ce n’est pas parce que je ne suis pas partie que je les laisse tomber ! Bien sûr que non et aujourd’hui je viens vous expliquer comment, tous ensemble, on peut atteindre la lune !

Lire les premiers articles sur le projet : Début du projet Organisation et découragement Mon entrainement

septembre en or - une bonne action

384 000 kilomètres tous ensemble ?

Septembre en or est un projet lancé pour l’unité pédiatrique du centre Oscar Lambret de Lille. Dans cette unité, ce sont des enfants jusque 25 ans qui se font suivre et soigner pour de bien tristes maladies. Cette unité est spécialisée dans les soins du cancer. On aimerait vraiment se dire qu’ils ne touchent pas les enfants et pourtant j’en ai eu la preuve, il y a bien des enfants qui arpentent les allées du service. Et parce qu’il faut aussi sensibiliser au cancer de l’enfant, le centre a lancé l’opération Septembre en Or. Cette année est la troisième édition, et pour moi la seconde où je participe. L’objectif est de sensibiliser au travers d’une opération originale et dynamique : nous encourager à faire des kilomètres, avec notre corps, pour les cumuler et atteindre un objectif fou.

Cette année, ils sont fous, ils ont décidé qu’on emmènerait les enfants sur la lune. Il y a donc 384 000 kilomètres à parcourir tous ensemble en marchant, en courant, à vélo, à roller, en trottinette ou même en nageant. L’objectif est de cumuler un maximum de dons et ainsi participer à l’emménagement de la nouvelle unité pédiatrique. Pour les enfants, c’est aussi un moyen de leur montrer qu’on est avec eux et les faire rêver. La lune est un bel objectif, non ?

Alors, durant tout le mois de septembre, si vous marchez ou pratiquez une activité sportive, pensez à compter vos kilomètres avec un compteur, une montre connectée, un bracelet de sport ou simplement votre téléphone. Il suffit ensuite de faire une photo de votre exploit ou une capture écran et venir ajouter vos kilomètres sur le site. Vous pouvez aussi faire un don en achetant des kilomètres.

septembre en or - une bonne action

Chaque semaine, je vous tiens au courant des kilomètres ajoutés au compteur sur mon compte Instagram et je viendrai mettre à jour l’article.

 

J’ai déjà ajouté en marchant, nageant et à vélo :

94 km

 

Pour en savoir plus sur le projet c’est sur Septembre en Or
Et pour ajouter ses kilomètres c’est sur le Compteur Septembre en Or

Je peux compter sur vous ?