Home, Organisation, Voyage

Fabriquer son déodorant naturel – partir en voyage

Est-ce que vous avez déjà regardé les composants d’un produit cosmétique de grande surface ou de pharmacie ? J’y prêtais peu attention jusqu’au jour où j’ai croisé la route d’Anne Marie la fondatrice de Oolution, une marque de cosmétique bio. Durant un atelier, elle nous a parlé des produits que l’on utilise au quotidien et j’avoue, je n’ai retenu qu’une chose : il y a du détergent dans la quasi totalité des produits que je mets sur ma peau. Après quelques petites recherches, effectivement, je me lave le visage avec de la merdouille. A ce moment, j’ai eu envie de faire plus attention à ce que j’utilisais, mais j’avais un tout petit budget. J’ai découvert qu’avec des produits naturels, on pouvait faire du bien à sa peau sans se ruiner. J’ai arrêté les démaquillants et eau micellaire bourrée de cochonneries et doucement, j’ai commencé à changer mes habitudes. La plus simple et économique a été le démaquillant que j’ai remplacé par de l’huile d’amande douce (bio). Je n’utilise que ça et, quand je suis en panne, huile d’olive (oui oui). Ma peau me dit merci depuis. Ça me coûte beaucoup moins cher d’utiliser de l’huile plutôt qu’un démaquillant classique, en plus mon flacon dure une éternité et ma peau est en meilleure santé. Je m’applique un peu d’huile et je rince ensuite. C’est ultra efficace et en plus ça donne la peau douce ! Du coup, j’ai commencé à regarder ma salle de bain et changer doucement mes habitudes. L’envie d’utiliser moins de plastique joue aussi. En voyage, je veux transporter le minimum et, du coup, je cherche des produits efficaces qui prennent peu de place. Mon grand souci depuis des mois : le déo. Ceux qui sont sans aluminium nous font puer des dessous de bras dès qu’un poil fait son apparition et ça m’agace (je ne suis pas une grande fan de la puanteur, je l’avoue) ! En même temps, on nous dit que l’alu n’est pas le truc le plus kiffant de l’année pour notre santé, alors bon …

Et un jour, en discutant avec Nathalie, une amie qui, justement, anime des ateliers (Les Ateliers Soa) pour apprendre à faire ses cosmétiques et soins maison avec des produits naturels, m’a annoncé qu’elle avait une super recette. Ca faisait des mois qu’on avait envie de faire quelque chose ensemble (en dehors de participer à nos ateliers respectifs) et là je me suis dit que çà serait sympa de vous faire découvrir son univers avec une vidéo autour d’un produit du quotidien.

J’étais de passage à Paris en juillet, pour garder les deux adorables chats de Vanessa (Pouzet) et j’en ai profité pour tourner la vidéo avec Nathalie (merciiiii Vanessa, Lynn et Magnum). On a eu envie de vous proposer une vidéo courte, introduite par mes grands talents de comédienne (ohhh ça va je ne suis pas actrice hein)(oui vous l’aviez remarqué tout seul)(je vais peut être m’inscrire au théâtre pour m’améliorer?). Bref, on vous propose une vidéo courte pour vous apprendre à fabriquer votre déodorant. Nathalie a mis au point une super recette. Et, je confirme son déo est top. Je le teste depuis bientôt 1 mois (avec ou sans poil je tiens à le préciser) et je sens bon des bras en continu ! En plus, j’ai l’aisselle toute douce (au cas où quelqu’un aurait envie de me câliner le dessous du bras, c’est plus accueillant au moins). Je vous laisse découvrir la vidéo. La recette est dessous avec mes quelques questions posées à Nathalie pour mieux comprendre la cosmétique fait maison.

Recette du déodorant maison

Déodorant Crème 50 g de produit

Précautions :

Avant d’effectuer la recette, il faut : 

  • 1 -Se laver soigneusement les mains
  • 2 – Désinfecter totalement le matériel à l’alcool que vous allez utiliser (ainsi que le pot)
  • 3 – Faire un test du produit sur le pli du coude pendant 48 heures
  • Le produit contient des huiles essentielles, il ne conviendra pas aux femmes 
  • enceintes, allaitantes et aux enfants de moins de 7 ans.

Ingrédients : 
Mettre dans un bol (résistant au bain marie), l’huile de coco, le beurre de karité, l’Arrow root, le bicarbonate de soude ainsi la cire d’abeille.
Placez ce bol au bain marie jusqu’à la fonte totale de la cire d’abeille (ou beurre de cacao).
Sortez du feu, mélangez et ajoutez les huiles essentielles et le conservateur (extrait de pamplemousse). 
Mélangez quelques minutes puis versez la préparation dans le pot désinfecté.
 Mettre le pot 20 minutes au frigo. C’est prêt ! 
Conseil d’utilisation : une petite noisette suffit pour les 2 aisselles 😉

DLUO : 3 mois

Certains diront « oui enfin j’ai pas tous les ingrédients wesh » (oui le wesh est de circonstance). Et justement, les ingrédients utilisés ici sont top puisqu’on les retrouve dans énormément d’autres produits fait maison que çà soit pour votre peau, votre maquillage comme les produits ménagers fait maison. Une fois qu’on met le nez là-dedans, on ne s’arrête plus (j’ai commencé avec un rouge à lèvres durant un atelier de Nathalie et depuis je ne veux plus m’arrêter). J’ai demandé à Nathalie de répondre à quelques questions que je me posais avant de mettre le nez dans son univers :
 
Les avantages ? c’est écologique, efficace et on sait ce que l’on met sur notre peau.

Les désavantages ? On fait des produits simples et bruts avec quelques ingrédients et si on souhaite allez plus loin, il y a des règles précises à respecter.

Quels produits faire pour débuter ? Le déodorant bien sûr et simplement avec un beurre de karité et de l’huile végétale (jojoba, noyau d’abricot ou une autre selon votre type de peau), de multiples combinaisons peuvent se réaliser : un baume à lèvres par exemple. 


Quelle formation as-tu fais avant de te lancer dans les ateliers ?  J’ai travaillé pendant plusieurs années dans la formation internationale de l’industrie du luxe et il y a 5 ans, je me suis orientée vers un environnement plus responsable. En changeant mon mode de vie, ma routine, mon alimentation, je me suis rendue compte que je me sentais de mieux en mieux. Puis j’ai commencé à faire moi-même mes cosmétiques et s’en est suivi plusieurs formations certifiées à l’IPAL en Dermo cosmétique Naturelle et Aromathérapie. 

Nathalie propose des ateliers pour apprendre à faire ses produits du quotidien (soins visage, corps et cheveux, maquillage), soigneusement formulés et adaptés à votre type de peau. Vous pouvez participer à des ateliers en groupe, pour des évènements (anniversaire, evjf…).

Toutes les informations sont sur son site Les Ateliers Soa
Quel produit aimeriez vous faire vous même ?